Je suis navrée, mais aujourd’hui je vais partager avec toi un petit coup de gueule. Il concerne la mise en scène de la femme dans le monde du sport mécanique.

Je suis choquée de voir, encore à notre époque, des femmes en petite tenue utilisées pour appâter le client lors de manifestations de sport mécanique : courses automobiles, courses de moto, salons de l’auto, etc.

Je pense notamment à ces nanas en mini-shorts et décolleté plongeant qui agitent le drapeau sur la ligne de départ (Grid Girls) ou qui exhibent des jambes d’1m60 (soi ma taille) à côté du dernier modèle hybride Toyota.

Ce machisme/sexisme semblant dater de la Préhistoire continue pourtant d’exister dans ce milieu encore extrêmement teinté de testostérone. On observe que certains constructeurs automobiles font des efforts en ce sens en proposant aux hôtesses sur les salons des tenues « unisexes« , identiques pour tous les salariés, homme ou femme (jean & baskets). Il s’agit d’un premier pas encourageant vers une « désexualisation » de l’automobile mais il reste encore beaucoup de progrès à faire.

D’ailleurs, sur les circuits de course, qu’il s’agisse de manifestations automobiles ou moto, on retrouvera toujours la fameuse femme-objet sur la ligne de départ. Est-il vraiment nécessaire d’attirer le regard des spectateurs sur la ligne de départ ? Ne sont-ils pas venus ici pour voir une course ? A bien la considérer, cette idée semble totalement idiote et pourtant, ces « femmes-plantes vertes » sont toujours là.

L’idée de promouvoir un produit ou un événement avec le corps d’une femme me renvoie une vision moyenâgeuse révoltante. A mon avis, il serait bon de moderniser un peu l’image du sport mécanique ! En effet, on ne va pas revenir là-dessus, la femme s’est largement émancipée. De plus, elle commence tout doucement à se faire une place dans les sports mécaniques. Alors la femme potiche, NON. Mais la femme au volant d’une auto ou au guidon d’une bécane, OUI !

Il ne manque plus à toutes ses femmes qu’à enlever leur paire de talons et à enfiler un équipement de championne.

Et vive la mixité sur la route et les circuits !

Et toi, tu en penses quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *