check-list achat moto d'occasion

Qu’il s’agisse de son premier, deuxième ou dixième achat de moto, on n’a pas très envie de se tromper (au prix où cela coûte !). Si comme moi, tu es adepte de l’achat de moto d’occasion, pour tous les avantages que cela comporte (rencontrer des gens passionnés, parcourir la France entière… non ok, en fait c’est pour juste le prix !), tu dois connaître certaines règles à ne pas négliger.

En effet, acheter une moto d’occasion est plus « risqué » que d’acheter du neuf, puisque la bécane a du vécu et que l’on ne sait pas trop ce que le précédent propriétaire a fait avec : dans quelles conditions a-t-il roulé ? Quel entretien a-t-il apporté au véhicule ?

Il y a un grand nombre de points à vérifier lorsque l’on achète une moto d’occasion. Voici mon petit guide, illustré de quelques photos, afin que toutes les motardes, même novices, puissent acheter leur moto d’occasion en toute quiétude.

Acheter chez un professionnel

Je ne vais pas m’éterniser sur ce point car acheter chez un professionnel revient un peu à acheter neuf dans le sens où le pro aura fait tout le check-up lui-même en récupérant le véhicule. Revue, révisée, testée, la bécane sera vendue avec un récapitulatif complet de son état de fonctionnement. Aussi, il n’est pas rare que le garage offre une extension de garantie. Quoi qu’il en soit, tous ces détails (non négligeables) se paient. Le prix pratiqué par un revendeur d’occasion professionnel sera indéniablement plus élevé que celui d’un particulier.

Acheter à un particulier

Le Bon Coin, La Centrale, Paru Vendu, tous ces sites offrent une large gamme de motos d’occasion, de tous les types et pour tous les goûts. Les annonces sont postées par des particuliers (sauf indication PRO) et ne sont donc soumises à aucune vérification d’un professionnel. Tout ce qui est écrit dans le descriptif a été rédigé par le propriétaire et peut donc s’avérer volontairement ou involontairement inexact.

Voici les points principaux (et primordiaux) qu’il faut absolument vérifier sur une moto d’occasion avant de faire le moindre achat :

Le prix de la moto

Attention aux prix trop attractifs sur les sites internet. En effet, un faible kilométrage et un prix bas doivent t’alerter : cette moto a-t-elle été accidentée ? Certaines pièces sont-elles défaillantes ? L’entretien a-t-il été négligé ? Autant de questions qu’il faut se poser et surtout poser au propriétaire avant de se déplacer pour voir l’engin. Cela t’évitera de perdre ton temps ou pire, de te faire avoir.

L’état de la moto

C’est là que les choses se corsent. Quand on ne s’y connaît pas trop, voici une liste simple des quelques points indispensables à checker avant l’achat :

Les pneus de la moto

On vérifie bien les deux pneus avant et arrière de la moto. Pour cela, on s’assure qu’il n’y ait pas de rainures ou de déchirures quelconques. Aussi, on s’aide du témoin d’usure, présent dans sculptures du pneu. Attention, il n’est pas toujours évident à voir. On n’hésite pas à mettre la moto sur la béquille centrale et à tourner les pneus jusqu’à trouver le témoin d’usure. On regarde à quel niveau se trouve la gomme par rapport au témoin. Si elle s’en rapproche très fortement, sans l’avoir dépassé, le pneu aurait déjà dû être changé.

témoin d'usure pneu moto d'occasion

L’éclairage de la moto

On check tout simplement que les feux avant et arrière du véhicule fonctionnent (feux de croisement, feux de route). Aussi, on teste les feux stop en enclenchant la poignée droite et le frein à pied. Enfin, on vérifie que les clignotants sont fonctionnels (avant et arrière, droite et gauche). Il serait bon de ne pas avoir à changer des ampoules directement après avoir signé le chèque.

Les plaquettes de frein de la moto

Comment ça marche des plaquettes de frein ? Pour faire simple : on actionne le levier de frein, le liquide de frein est alors propulsé dans la gaine jusqu’aux pistons, positionnés dans l’étrier. La pression appliquée sur le liquide de frein pousse les pistons, qui, eux-mêmes, écrasent les plaquettes de frein sur le disque. C’est ainsi que la moto peut freiner.

Ça serait chouette de ne pas te rendre compte que les freins ne fonctionnent pas quand tu seras dessus, direction la maison ! Pour éviter ce léger désagrément, rien de mieux qu’un rapide coup d’œil aux plaquettes de frein. Il faut tout simplement vérifier qu’elles ne sont pas trop fines. Pour cela, certaines marques ont apposé une rainure d’usure sur celles-ci. Si la rainure n’est plus ou presque plus visible, alors la plaquette doit être changée. Sinon, il faut tester en roulant : en marche, on enclenche le freinage (il ne doit pas être plus long que la normale), on écoute le bruit (il ne doit pas y avoir de grincement suspect) et on observe le levier de frein (si le levier vient presque toucher la poignée des gaz, cela signifie que les plaquettes sont abîmées).

plaquette de frein vérification

Les disques de frein

Comme vu au-dessus, une usure excessive des plaquettes de frein peut entraîner une dégradation des disques de frein. Leur remplacement te coûtera un bras (j’exagère à peine) donc autant réagir avant ! Pour vérifier le bon état d’un disque de frein, on passe ses doigts de part et d’autre et on glisse le long du disque. Si l’on constate une différence d’épaisseur entre différents points du disque, alors celui-ci est bon à être changé.

Bon à savoir : pourquoi le disque de frein est-il plein de trous ? Tout simplement pour évacuer le trop-plein de chaleur provoqué par le frottement des plaquettes. Les petits trous permettent d’aérer le disque pour éviter tout échauffement excessif.

disque de frein vérification

La fourche de la moto

La fourche de la moto est le tube métallique qui se trouve à l’avant de la moto et qui relie le guidon à l’axe de la roue. Ce tube est composé de deux parties, emboîtées l’une dans l’autre et qui glissent l’une sur l’autre pour créer un amorti et un confort de conduite. La jointure entre ces deux parties de la fourche s’appelle le joint à lèvre ou joint spi. L’idée ici est de vérifier qu’aucune coulure d’huile ne s’échappe de cette jointure. Si de l’huile s’écoule, elle peut atteindre le disque de frein avant et empêcher le freinage (ce qui est légèrement embêtant). Bien évidemment, le propriétaire peut avoir essuyé le joint avant de te montrer la bécane. C’est pourquoi il est préférable de tester la moto en conduite et de faire la vérification du joint spi juste après.

La vidange de la moto

La vidange de la moto doit être faite régulièrement pour remplacer l’huile du moteur. Cette huile permet à tous les éléments mécaniques contenus dans le moteur de ne pas s’échauffer à l’utilisation. Il est bon de changer cette huile une fois par an, ou tous les 5 000 à 12 000 km, selon le modèle de ta moto. Lorsque tu achètes une moto d’occasion, vérifie toujours la couleur et le niveau de l’huile de moteur. Pour cela, regarde le petit hublot présent en-dessous du moteur. Il t’indique le niveau de remplissage de l’huile et tu peux en apercevoir la couleur. Si elle est vraiment sombre, c’est qu’il était temps de la changer. Une huile usagée peut endommager le moteur donc si celle-ci n’a pas été changée depuis longtemps, méfiance…

vérification réservoir huile moteur moto

 

vérification huile moteur moto

Le liquide de frein de la moto

Comme vu précédemment, le système de freinage fonctionne grâce à un liquide de freinage. Il s’agit alors d’un système de freinage hydraulique. Demande bien si ce liquide a été changé récemment et n’hésite pas à jeter toi-même un œil à la couleur du liquide, dans le petit réservoir de celui-ci (à droite sur le guidon pour le réservoir avant ; un autre à l’arrière si les deux freins sont à disque). Si le liquide est vraiment très foncé, alors il était temps qu’il soit changé depuis un moment… Cela peut être un indice supplémentaire d’un entretien approximatif de la moto. Prudence donc. Dans le cas d’un frein à tambour à l’arrière, ce petit réservoir n’existe tout simplement pas derrière.

vérification liquide de frein moto d'occasion
Indicateur de liquide de frein – Avant
vérification liquide de frein arrière moto
Réservoir de liquide de frein – Arrière

Les joints du moteur de la moto

Le moteur est un gros compartiment à l’intérieur duquel un ensemble de pièces métalliques baignent dans de l’huile, afin de ne pas surchauffer en fonctionnement. Ce compartiment est fait de plusieurs blocs assemblés entre eux et étanchéifiés par des joints. Ces jointures retiennent l’huile présente à l’intérieur du moteur. Lorsque tu vas voir une moto d’occasion, je te recommande de passer ta main au niveau des principaux joints du moteur (à froid bien sûr !), afin de vérifier que de l’huile ne s’écoule pas. Dans le cas contraire, un joint est certainement mort et cela peut  s’avérer très dangereux.

vérification joints moto d'occasion

La batterie de la moto

Enfin, l’état de la batterie de la moto est facile à vérifier. On allume la moto : si le moteur a du mal à se mettre en route, voire qu’il faut refaire la manœuvre plusieurs fois avec difficultés, alors la batterie est peut-être morte. On demande si la moto a roulé régulièrement et surtout, récemment. Si ce n’est pas le cas, cela peut expliquer sa difficulté à démarrer. Dans tous les cas, il est bon d’aller faire un tour, la chauffer un peu et tenter à nouveau de la démarrer après quelques minutes.

Les papiers de la moto

A chaque fois que l’on souhaite acheter une moto, on vérifie bien que tous les papiers de celle-ci sont en règle. Le propriétaire doit impérativement te remettre la carte grise, sur laquelle tu dois faire correspondre le nom du propriétaire à une carte d’identité. Sinon, qu’est-ce qui te prouve que cette moto n’est pas volée ? Ensuite, penses à vérifier que le véhicule en face de toi correspond bien à la puissance indiquée sur la carte grise et donc au type de permis : A1 (125cm3), A2 (gros cube bridé), A (gros cube).

Mes conseils pour ne pas se tromper

Quelles que soient les circonstances ou les conditions de l’achat de la moto d’occasion, TESTE systématiquement la bécane avant de signer le chèque. Cela permet, non seulement de vérifier le bon état de la moto et tous les points cités ci-dessus, mais aussi de voir si elle correspond à ce que l’on recherche en termes de sensations et si elle est adaptée à notre morphologie et à nos envies.  Es-tu à l’aise en la conduisant ? Le poids est-il supportable ? La puissance est-elle en phase avec tes attentes ? L’assise est-elle confortable ? Etc.

Aussi, ne prends jamais de décision hâtive. Même si en voyant ce nouveau joujou tu te sens comme une enfant le 25 décembre au pied du sapin, ne laisse pas les étoiles envahir tes yeux aveuglément. Vérifie tous les points primordiaux cités précédemment avant de foncer tête baissée et pose-toi les bonnes questions.

Enfin, si tu ne t’y connais pas trop et que tu as des doutes, n’hésite pas à te déplacer chez les propriétaires de la moto (professionnels ou privés) avec une personne de confiance, et connaisseuse des deux-roues. En effet, et c’est bien dommage, une femme seule reste toujours plus vulnérable qu’un homme face à un vendeur de moto. Attention aux charlatans et aux charmeurs du dimanche…

Si tu ne sais toujours pas quelle moto choisir, jette un œil à mon article sur les différents types de motos et trouve ton bonheur dès maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *